Quelques jours à Kuta / Legian

kuta-legian-featured

Je suis rentré de mon trip en Indonésie il y a pile poil une semaine, et il m’a bien fallu tout ce temps pour me remettre, entre le décalage horaire, la crève due au choc thermique climat tropical vs climat continental. J’entame donc une série d’articles sur l’Indonésie, et plus précisément Bali et Lombok.

Kuta / Legian: sous le béton, une once de culture Balinaise

Je commence donc avec la région de Kuta et Legian, Kuta étant juste au dessus de l’aéroport de Bali (DPS) et Legian étant juste au dessus de Kuta. Et c’est probablement la partie la moins intéressante — vous avez le droit de ne pas lire et revenir dans quelques jours: à la fois la partie la plus touristique, la plus chère, la plus peuplée, la plus bétonnée et la plus polluée de tout Bali. Mais c’est quand même un passage obligatoire, ne serait-ce que si comme mes compagnons de voyage, vos bagages n’arrivent pas en même temps que vous.

Kuta reste cependant un petit paradis pour le shopping avec de nombreux outlets de grandes marques de surf, mais aussi un petit paradis pour faire la fête, mais comme je n’étais pas vraiment là pour ça, vous irez voir d’autres blogs pour savoir où sortir. Cela dit, ce n’est pas très compliqué à trouver, il vous suffit de demander où se situe le Sky Garden, un complexe de 8 pubs à ciel ouvert pour vous retrouver à l’épicentre de l’activité nocturne. Vous ne parlez pas un mot d’anglais et encore moins d’indonésien? Suivez une australienne habillée en mini jupe à paillettes et la probabilité d’arriver à bon port est d’environ 80%!

La « ville » de Legian est un peu plus calme, un peu plus loin de toute l’agitation nocturne. On y trouve pas mal de guests houses à des prix relativement abordables, et même si les rues ne payent vraiment pas de mine (je suis arrivé de nuit, autant vous dire que les petites rues étroites non éclairées comme première impression, ça fait légèrement peur), vous pouvez tomber sur de vrais petits paradis bien cachés!

Mais toute cette partie reste votre point d’entrée sur Bali. En étant un peu observateur, on remarque les offrandes qui sont offertes aux dieux tous les matins, et de suite, on sent qu’on est ailleurs. Dans un autre pays, dans une autre culture. D’ailleurs, regardez où vous marchez, cela vous évitera d’écraser des offrandes, et peut-être que la colère des dieux hindous ne s’abattra pas sur vous!

Et le surf dans tout ça?

Outre le fait que nos bagages ne soient pas arrivés à bon (aéro) port, mon cousin et sa femme avaient décidé de rester quelques jours à Legian histoire de s’initier au surf (ils n’en avaient jamais fait de leur vie). La région de Kuta / Legian se prête parfaitement à l’initiation au surf: plusieurs kilomètres de beach break qui ressemblent à ce que l’on peut trouver chez nous dans les Landes, en un peu plus bétonné. Quand c’est la première fois et qu’on prend ses premières mousses, on vient un peu quand on veut, mais sinon, ça marche mieux quand la marée est montante (mid to high), contrairement à certains spots en France qui ne marchent qu’à marée basse.

Beach break oblige, on trouve des bancs de sables un peu partout, le plus réputé dans le coin étant Padma, mais aussi le plus peuplé. Sachez d’ailleurs que Legian est légèrement moins peuplé que Kuta en nombre de personnes qui surfent (ou essayent de surfer). La foule se compose d’écoles de surf, de locaux plus ou moins sympas, et d’Australiens souvent imbuvables (ou d’Australiennes canons qui enchaînent les vagues). L’eau est complètement dégueulasse, on surfe au milieu des sachets en plastiques. Cependant, il parait que l’eau est encore plus insalubre à quelques centaines de mètres au Nord, du côté de Seminyak. Les filles, si un surfeur vous drague en disant qu’il vient de rider à Double Six, FUYEZ! (ou du moins, n’échangez pas votre salive avec lui)

Où dormir pas cher à Legian

  • Sri Ratu: Hôtel avec piscine, à une dizaine de minutes de la plage à pied, dans un quartier calme. Wifi qui dépote (c’est important). nuit à RPI300,000 (~€20)
  • Kubu B’Dauh: Homestay sympa propre et calme, avec clim, à deux pas du Sri Ratu. Pas de piscine, et wifi plus que capricieux. Nuit à RPI200,000 (~€14)
  • Adus Beach Inn: Hôtel avec piscine, chambres avec ventilateur (et parfois des geckos à l’intérieur) wifi correct. Étonnament calme compte tenu du quartier relativement agité. Nuit à RPI200,000 (~€14)

Où manger pas cher (et local) à Legian

(selon l’indice Mie Goreng, le Mie Goreng est le plat de noodles typique indonésien qui s’avère être un excellent indicateur des prix d’un restaurant)

  • Warung Kartini: des noodles au poulet à RPI17,000 (~€1.20), un accueil chaleureux et souriant, notre cantine à Legian! Meilleur Mie Goreng testé de tout le séjour!
  • Warung Yogya: des noodles à RPI20,000 (~€1.40), accueil un peu racoleur, rue commerçante oblige, mais toute fois sympa, ce qui lui vaudra le titre de cantine numéro 2!
  • Warung Kampung: des noodles à RP15,000 (~€1.00), accueil sympa, mais ferme très tôt le soir, impossible de manger après 20h45!

J’aime les bonnes sessions dans la poudreuse bien fraîche, les « go-fast » à l’océan pour surfer la journée, et rider mon cruiser dans toutes les villes du monde.

4 Comments

  • Répondre mars 30, 2015

    lesdoucesparoles

    Sublime ! Vivement le retour du soleil ici en France. Tes photos me font voyager, j’adore !

  • Répondre mars 30, 2015

    Margaux

    Aie aie aie ! Ca me donne trop envie de repartir =( Hâte de voir la suite, j’espère que le retour à la réalité est pas trop dur. Bibi !

  • Répondre mars 31, 2015

    LaRoux

    Il faudrait que je sois au taquet comme çà aussi. Même sans le décalage horaire j’arrive encore à publier des articles un an après aha 🙂
    Bon, en tout cas, hâte de voir la suite de ton trip 😉

  • Répondre novembre 30, 2016

    Elsa

    Ca me donne tellement envie de repartir !
    Très belles photos mais Double Six regorge de bonnes écoles de surf: notamment deux qui ont retenu mon attention. Rip Curl et Bali Ocean Surf, côté à côté sur la plage, qui offrent des cours de très bonne qualité.
    A tester absolument ! (Bali Ocean Surf pour ceux qui ne parleraient pas un mot d’anglais 😉 )

Leave a Reply