On peut aussi surfer à Munich

Quand le mot surf vient en tête, on pense à la plage, à l’été, éventuellement aux différentes vagues artificielles et autres wave gardens, mais on pense rarement aux vagues statiques de rivière. Le spot le plus connu est probablement la rivière Eisbach, à Munich, en Allemagne, lieu où a été tourné la vidéo O’Neill ci-dessus, mais on en compte plusieurs à travers le monde, en Pologne ou encore au Québec.

J’ai pu rencontrer dans des surf camps des personnes qui se sont déjà frottées à la vague d’Eisbach, et toutes m’ont dit que ce type de vagues artificielles requièrent un bon niveau de surf. Ces vagues sont pratiques pour s’adonner à la pratique du surf quand on habite assez loin des vagues, mais n’offrent pas vraiment les mêmes sensations que les vraies vagues, et ne vous aident pas vraiment à progresser à la rame ou à la lecture des vagues!

J'aime les bonnes sessions dans la poudreuse bien fraîche, les "go-fast" à l'océan pour surfer la journée, et rider mon cruiser dans toutes les villes du monde.

Be first to comment