5 phrases clichés à ne pas dire à un surfeur

On a tous dans notre entourage quelqu’un qui fait du surf. Et force est de constater que quand on n’y connait absolument rien, on essaye de faire des petites vannes (ou de faire genre on s’intéresse). Et la plupart du temps, c’est comment dire… Super chiant… Alors si vous voulez arrêter de passer pour un gros relou auprès de vos potes surfeurs (ou du moins moi, vos potes sont peut-être plus tolérants), voici quelques clichés du surf à bannir de votre vocabulaire IMMÉDIATEMENT!

« Salut Brice de Nice! Ça farte? »

Le classique. La plus récurrente et probablement la plus naze. Non seulement vous montrez que vous n’y connaissez absolument rien à rien au surf, que vous avez une culture pop qui laisse à désirer, mais surtout, vous ne nous respectez pas. C’est un peu comme si vous disiez à un mec fan de foot « Salut Pierre Ménès, t’enchaine les dribbles? ». A éviter en toutes circonstances. Cela vaut aussi pour toutes les références aux films/sketchs telles que Igor d’Hossegor et compagnie…

Cliché surf: appeler son pote Brice de Nice

I mean… REALLY?

« T’as vu la vidéo de … ? Tu fais des trucs comme ça? »

« La vidéo de … », c’est en général celle d’un mec un complètement fou sur une vague complètement folle, genre Benjamin Sanchis qui dévale la vague XXL de Nazaré. Alors, évidemment, oui je l’ai vue, elle est passée 32425397 fois dans mon Facebook (au moins), tu l’as probablement toi même déjà vu là ou peut-être même au JT, oui le mec est dingue et l’exploit est formidable mais… NON, je ne fais pas ça, je ne suis pas taré, je tiens à ma vie, et des vagues à hauteur d’épaule me suffisent amplement!

Non mais qui voudrait bien faire ça?

« Tu dois avoir trop d’abdos! »

Certainement le plus gros cliché du surf… En vérité… Oui et non. Si vous êtes comme moi et que vous êtes partis de — vraiment — rien du tout, force est de constater que le surf change indéniablement le corps. Abdos, épaules, fessiers, posture, surfer régulièrement aide beaucoup à être plus ou moins en forme mais pas au point d’avoir le physique d’un athlète de haut niveau ou d’un acteur américain qui passe trop de temps à la salle de muscu! Désolé mesdames, je casse un mythe, je sais!

Cliché du surf : les abdos façon Julian Wilson torse nu

On ne peut pas tous être aussi beau et bien foutus que Julian Wilson!

« Je veux faire du surf, tu me donneras des cours? »

Je l’ai fait une fois, et je crois que je ne le referai jamais. J’ai toujours aimé voir le smile des gens après leur première vague, mais la vérité, c’est que pousser une minette aussi jolie soit-elle pendant 2h en se gelant les bonbons, c’est juste ultra chiant. La partie fun, c’est quand on est sur la vague, pas celle quand les autres sont dessus! Alors non, je ne te donnerai pas de cours. Vas prendre des cours, en plus le prof est généralement lui super beau et musclé et se débrouille bien mieux que moi, et ça te permettra de soutenir financièrement l’industrie du surf à toute petite échelle 🙂

Cours de surf à Taghazout / Tamraght avec Sunshine Surf Morocco

Vous voulez apprendre à surfer? Partez plutôt une semaine au soleil chez Reda au Maroc avec Sunshine Surf Morocco

« T’es fan de reggae? »

Il est vrai que le reggae a une grande popularité dans le monde du surf. Il suffit de se rendre dans n’importe quel surf camp autour du globe pour constater qu’ils ne possèdent qu’un seul CD de Bob Marley qui tourne en boucle. Et qui dit Reggae dit tout ce qui va avec: branleur, fumeur de joint, drogué, hippie… Mais c’est quand même bien loin d’être le cas. Pour ma part, j’ai des influences californiennes et j’écoute beaucoup de garage rock. J’ai aussi un boulot, et concernant les drogues… Joker 😉 !

Snoop Dogg Smoking GIF - Find & Share on GIPHY
Surfeur ≠ Snoop Lion 😉

Bonus: « Mais y’a pas de vagues sur la Garonne »

Phrase que vous entendrez souvent si vous êtes un surfeur inland (remplacer par la Garonne par le fleuve ou la rivière la plus près de chez vous). L’occasion d’apprendre aux vanneurs du dimanche que le river surfing, bien que rare, existe bel et bien. A Munich sur l’Eisbach, comme j’avais pu vous en parler il y a quelques temps, mais il y a aussi les mascarets, phénomène rares qui permettent de partager une vague interminable avec de nombreux surfeurs! Et sinon la plupart du temps, on va à l’océan, c’était quoi cette vanne à deux balles, sérieux? 😉

On peut même surfer sur la Dordogne!

Voilà, vous savez à peu près tout ce qu’il ne faut pas me dire si vous ne souhaitez me voir garder une zénitude absolue! Et vous, vous avez aussi des petites phrases clichés du surf qui vous irritent?

J'aime les bonnes sessions dans la poudreuse bien fraîche, les "go-fast" à l'océan pour surfer la journée, et rider mon cruiser dans toutes les villes du monde.
Posts created 75

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.