À la découverte des Pyrénées catalanes

Début Mars, j’ai été invité par l’office du tourisme de la Costa Brava en compagnie d’Emilie (A Way Of Travel), Marie (Beyondzewords), et Cécile (Bien Vu Bobby) afin de découvrir les Pyrénées Catalanes dans la région de Gérone et les activités outdoor du coin. L’occasion pour moi de découvrir une région que je ne connaissais pas. Pourtant, elle se situe à seulement quelques pas de ma Toulouse natale.

La Molina, une station de ski familiale, mais pas que

Je suis très peu familier avec les stations de ski espagnoles. En général, mon terrain de jeu s’étend uniquement du côté Français des Pyrénées et un peu du côté Andorran. Je n’avais pas énormément d’attentes concernant La Molina. Pourtant, force est de constater que la Molina fut une belle surprise.

Le domaine est tout simplement excellent pour apprendre à skier. Les pistes faciles sont nombreuses, et l’ensemble du domaine skiable est abordable peu importe le niveau. La station est dotée d’un petit snowpark, d’une piste de slalom connectée: vous pouvez la skier et aller chercher vos résultats sur le site web. Plus surprenant, la présence d’une piste de saut à ski! J’ai aussi pu observer quelques zones très intéressantes pour le freeride depuis les télésièges. Malheureusment, je n’ai pas pu les tester car le risque d’avalanche était très élevé.

La Molina est aussi accessible niveau prix. A 38€ la journée, c’est un prix relativement décent pour une station Pyrénéenne. Un parc d’aventure est collé à la station où j’ai pu tester l’accrobranche parmi d’autres activités familiales. Ne skiant pas, Emilie et Marie ont pour leur part fait des raquettes.

Cerise sur le gâteau, des isards ont élu résidence à la station! J’ai eu l’occasion d’en voir, et c’est probablement une des expérience les plus incroyables (et complètement inattendue) que j’ai pu vivre dans une station de ski!

Olot: Activités outdoor entre forêt, montagnes et volcans.

Mais la région de Gérone c’est bien plus que du ski. Du côté d’Olot, un peu plus loin dans la vallée, les activités outdoor sont nombreuses.

Nous sommes allés faire une petite balade à vélo avec ATMA. Nous avons emprunté un bout de la coulée verte, qui suit le tracé d’un ancien chemin de fer qui s’étend d’Olot jusqu’à Gérone.

On nous a ensuite emmené observer le Volcan du Croscat. Ce Volcan était une exploitation de grave. Le site est désormais classé parc naturel, mais le volcan a été artificiellement creusé. On peut donc observer les différentes couches successives de lave.

Pour terminer, nous avons effectué une petite balade relaxante dans la forêt d’hêtres « La Fageda San Jorda ».

La Catalogne vue du ciel

Après avoir passé une nuit à Santa Pau à l’hôtel Cal Sastre, nous nous sommes levés tôt pour faire un tour en montgolfière avec Vol de Coloms. Une expérience exceptionnelle. Ayant un peu le vertige, j’appréhendais beaucoup le vol. Une fois en l’air, et après quelques verres de Cava (le Champagne catalan), tout allait bien mieux, et j’ai pu profiter de la vue incroyable qui s’étend des Pyrénées Catalanes jusqu’à la Mer Méditerranée.

La montgolfière est un moyen de transport que l’on dirige uniquement en suivant des courants d’airs. Autant vous dire que l’atterrissage a été une sacré aventure! Après quelques tentatives qui ont fini dans les arbres, nous avons fini par nous poser.

Un vol coûté 160€ par tête, ce qui peut paraître un peu cher, mais l’expérience est tellement cool que vous pouvez y aller les yeux fermés!

Une petite pause culturelle chez Dali

Le blog trip s’est terminé par une visite du musée Dali à Figueras. Un artiste que je ne connaissais pas vraiment, même si j’ai pu voir quelques unes de ses œuvres au MoMA à NYC ou encore au Moco à Amsterdam. La visite guidée m’a permis de mieux rentrer dans l’art de Dali, qui est, avouons-le, très difficile à cerner.

Musée Dali Figueras

La Cadillac de Dali

La moustache de Dali par Philippe Halsman

La Catalogne nous a donc montré qu’elle n’était pas simplement une région estivale, et qu’elle avait un grand potentiel pour des activités outdoor hivernales. De plus, la nourriture de ce côté des Pyrénées est très copieuse et peu chère. De quoi bien se rassasier après s’être dépensé toute la journée!

Un grand merci à l’office du tourisme de la Costa Brava pour m’avoir permis de découvrir cette région très sympa!

Sunset catalan

Découvrez aussi les récits de mes partenaires de blog trip:

J'aime les bonnes sessions dans la poudreuse bien fraîche, les "go-fast" à l'océan pour surfer la journée, et rider mon cruiser dans toutes les villes du monde.

2 Comments

Leave a Reply